Signification du Bouddha protégé par le naga

Signification du Bouddha protégé par le naga

de lecture - mots

En Asie, il est courant d’apercevoir une statue de bouddha protégé par un serpent à une ou plusieurs têtes que l’on nomme Mucalinda. Ce serpent, plus exactement un cobra, est très connu dans la culture bouddhiste et partout en Asie. On l’appelle le Nāga et il a une grande importance dans l’histoire de Bouddha. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus sur la signification du bouddha protégé par le serpent nāga Mucalinda.

Qui est le serpent nāga ? 

Qui est le serpent nāga ?

Dans le bouddhisme, l’hindouisme et pour d’autres religions, le Nāga est une divinité qui est représentée comme un serpent à une ou plusieurs têtes ou avec un corps humain. On leur voue un culte dans la tradition asiatique depuis près de 2000 ans. Il existe plusieurs serpents Nāga qui vivent sous l’eau ou dans des cavernes, mais on dit souvent qu’ils vivent dans un royaume sous-terrain appelé Naga-loka, un endroit rempli de palais ornés de joyaux. Le plus célèbre de ces reptiles fantastiques est Mucalinda, le cobra roi des Nāgas qui a protégé bouddha pendant qu’il méditait dans la forêt près d’un cours d’eau.  

La symbolique des serpents dans le bouddhisme 

Dans le bouddhisme, les nagas sont souvent représentés comme les gardiens des temples ou comme des divinités mineures. Rappelons que les bouddhistes ne vénèrent aucun dieu et ne considèrent pas Bouddha comme une divinité, mais le serpent nagā est très respecté par les pratiquants, car il a sauvé la vie de Bouddha. Il est intéressant de voir que les nagās sont parfois identifiés comme des dragons pour les bouddhistes. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, nous vous recommandons de lire notre article « le symbolisme du dragon dans le bouddhisme ».

L’histoire du bouddha protégé par le serpent naga 

L’histoire du bouddha protégé par le serpent naga

Dans les livres bouddhistes, il existe une histoire fascinante racontant comment Siddhartha Gautama a été sauvé de la noyade par un serpent alors qu’il méditait en pleine tempête ! Cette scène de la vie de Bouddha est fréquemment représentée par un cobra entourant le Bouddha dans sa position de méditation et les yeux fermés. Ce reptile à écailles est appelé Mucilanda et on pense, dans la tradition bouddhiste, qu’il a protégé Bouddha de l’orage et de la foudre (peut-être même d’une montée soudaine des eaux) juste avant qu’il n’atteigne le Nirvana.

L’histoire raconte que quatre semaines après que le Bouddha ait commencé à méditer sous l’arbre Bodhi, le ciel s’assombrit pendant une semaine, et de fortes pluies sont tombées, mais Bouddha continuait à méditer sereinement sans se soucier de ce qui l’entourait. C’est alors que le roi des serpents Nagā Mucilanda aurait émergé d’une rivière (ou de sous la terre, selon l’histoire) et protégé Bouddha en s’enroulant autour de lui sans le toucher.

Il est dit que le serpent a attendu que la tempête s’arrête avant de reprendre une forme humaine, puis, qu’il s’est incliné devant le Bouddha avant de retourner dans son palais avec le sourire. Cette scène est représentée de manière récurrente dans le bouddhisme sous forme de statues et de peintures. On retrouve ces représentations et ces sculptures dans de nombreux pays qui apprécient l’art bouddhique comme la Birmanie, le Laos et la Thaïlande, en plus du Népal et du Tibet.

L’histoire du bouddha protégé par le serpent naga

Les serpents nāga dans l’art

Dans l’art bouddhiste, hindouiste et pour d’autres religions, les serpents nāgas sont souvent représentés sous une forme entièrement zoomorphique en forme de cobras à une ou plusieurs têtes (parfois sept ou plus). Ils font souvent partie de l’histoire d’une divinité importante et sont généralement représentés en adoration devant les dieux ou les héros qui ont accompli un exploit sous leurs yeux. Il existe un profond respect entre ces créatures fantastiques si impressionnantes et les divinités bouddhistes ou hindouistes.

Nous espérons que cet article sur la symbolique du Bouddha protégé par le serpent nāga vous a plu. Si vous souhaitez en savoir plus sur la thématique du bouddhisme, nous vous recommandons de consulter notre blog pour plus de publications. Si les sculptures de Bouddha vous intéressent, nous vous recommandons d’utiliser un de nos support-encens bouddha en terre-cuite. Ils permettent de rendre hommage au fondateur du bouddhisme tout en faisant brûler de l’encens pour en ressentir tous les bienfaits. Vous pourrez accéder à notre collection complète en cliquant sur l’image ci-dessous.

porte encens bouddha

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.