Qu’est-ce que le shintoïsme ?

Qu’est-ce que le shintoïsme ?

de lecture - mots

Le shintoïsme est la pratique religieuse la plus populaire au Japon et s’inscrit dans les croyances et les attitudes de nombreux Japonais. Il reflète parfaitement la vie sociale et les motivations personnelles des habitants du Japon, qui adoptent le shintoïsme comme un système de valeurs et une philosophie. La nature et la spiritualité occupent une place importante dans cette religion qui repose sur les croyances dans le pouvoir de création et d’harmonisation (musubi) du kami et dans la voie ou volonté de vérité (makoto).  

La religion shintoïste accorde une place importante à la spiritualité et au respect de la nature et comte près de 90 millions de pratiquants au Japon. Beaucoup plus sophistiqué que le bouddhisme, le shintoïsme mélange des éléments polythéistes et animistes et accorde un poids considérable à la mythologie. Lisez la suite pour en savoir plus sur le shintoïsme, ses principes, son origine et ses différences avec le bouddhisme.

L’origine et la signification du shintoïsme 

L’origine et la signification du shintoïsme

Le shintoïsme qui signifie « la voie des dieux » en japonais, à des origines qui remontent à la préhistoire et il a occupé une place importante dans l’histoire du Japon pendant de longues périodes. Ce culte n’a pas une date précise de création, mais on sait qu’il est parti d’un ensemble de croyances datant de la préhistoire. À cette époque, le culte shintoïste était centré sur un ensemble d’esprits que l’on appelle « kami », des divinités personnifiant des aspects du monde naturel comme le ciel, la terre, les corps célestes et les tempêtes. Les rituels comprenaient des offrandes et des prières de remerciement ainsi que des ablutions afin de s purifier des crimes et des souillures.

C’est à la fin du 6e siècle que le shintoïsme a officiellement eu un nom afin de le distinguer du bouddhisme et du confucianisme. Le bouddhisme prit le dessus et devint plus populaire que le shintoïsme à cette époque, puis, à la fin du 8e siècle, le maître japonais Kukai établit une doctrine unifiant le bouddhisme et le shintoïsme. Il faut attendre le 18e siècle avant que le shintoïsme soit adopté comme religion d’état avec un fort sentiment nationaliste, dans le but de conquérir de nouveaux pays et territoires.

De nos jours, le shintoïsme est divisé en plusieurs courants de pensée en fonction de croyances plus ou moins proches du bouddhisme ou du confucianisme. Les shintoïstes sont en communion avec la nature, adoptent les valeurs de respect comme éthique fondamentale dans leur attitude au quotidien et se consacrent à la guérison par la foi. Il y a près de 90 millions de pratiquants du shintoïsme au Japon, mais seulement 3,4 millions se consacrent uniquement à cette religion. Les Japonais aiment pratiquer plusieurs religions en même temps et sont très tolérants envers les autres courants de pensée.

 

Quelles sont les valeurs et croyances des shintoïstes ? 

Le cœur du shintoïsme est la croyance dans le pouvoir mystérieux d’harmonisation (musubi) du kami et dans sa volonté de vérité (makoto). Le kami est quelque chose d’inexplicable que l’on peut assimiler aux esprits. Le but du shintoïste est de comprendre le kami par la foi et de pouvoir reconnaître toutes les formes du kami, qui sont une sorte de polythéisme ou d’animisme. 

Les prêtres shintoïstes pensent que le kami est la source de la vie et de l’existence humaine et que chacun des kami sa sa propre personnalité, comme une divinité. Celui-ci révèle aux pratiquants le makoto et les guide afin qu’ils puissent vivre en accord avec lui. Dans cette pensée traditionnelle japonaise, le makoto se manifeste dans l’existence empirique et subit des transformations dans des variétés infinies dans l’espace et le temps. Le shintoïsme pense que la vérité se retrouve en chaque être humain. Il n’y a pas de concurrence entre les kami et les divinités vivent en communion et en harmonie.

Le shintoïsme accorde une grande importance à la sincérité et à la pureté du cœur et encourage ses pratiquants à dire la vérité et à faire preuve d’éthique. C’est la clé afin d’entrer en communion avec une divinité shintoïste et de pouvoir accepter sa bénédiction. Les shintoïstes sont très tolérants et considèrent que l’humanité est de nature divine. Il est nécessaire de se purifier régulièrement afin de libérer les impuretés de son esprit. Dans l’approche shintoïste, la vie est vue comme un cycle éternel, avec une récurrence constante de l’histoire.

La différence entre le shintoïsme, le bouddhisme et d’autres courants de pensés asiatiques

La différence entre le shintoïsme, le bouddhisme et d’autres courants de pensés asiatiques

Le shintoïsme est un ensemble de valeurs très proche du bouddhisme et du confucianisme. D’ailleurs, ces courants de pensée sont souvent confondus et il existe des religions et des sectes qui mélangent les valeurs de ces trois religions afin de créer une croyance propre qu’ils appellent shintoïsme également. Sans compter que les Japonais ont l’habitude de pratiquer plusieurs religions en même temps et peuvent être à la fois shintoïstes et bouddhistes. 

Les différences principales entre le shintoïsme et le bouddhisme sont leur origine, et leurs croyances dans les divinités. Le bouddhisme vient d’Inde et de Chine alors que le shintoïsme est né au Japon. En ce qui concerne les valeurs du shintoïsme, les pratiquants pensent que les êtres humains et les éléments de la nature (même les pierres) possèdent un esprit alors que le bouddhisme ne vénère aucun dieu et repose sur l’éveil spirituel de chaque être humain.

Entre le confucianisme et le shintoïsme, il existe quelques différences puisque la première repose sur les valeurs du peuple, la morale et les valeurs familiales. Le confucianisme est basé sur des écrits alors que ce n’est pas le cas du shintoïsme.

Nous espérons que cet article vous a plus et si vous souhaitez en savoir plus et si la culture japonaise vous plaît, nous vous proposons de découvrir nos porte-encens japonais. Ce sont des sculptures artisanales très esthétiques, que vous pouvez utiliser pour faire brûler de l’encens chez vous et vous détendre. Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir notre collection.

porte encens japonais

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.