L’artisanat traditionnel chinois, un riche héritage

L’artisanat traditionnel chinois, un riche héritage

de lecture - mots

La Chine est un pays qui comporte une longue histoire d’artisanat. Depuis plus de 4 000 ans, les générations se succèdent pour fabriquer des poteries en céramique, des vases en porcelaine et des vêtements en soie vendus à travers le monde. Vous connaissez certainement la tradition des lanternes chinoises, la qualité de la soie, mais peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de l’art chinois de la terre-cuite ou la broderie ! Lisez la suite de cet article pour tout savoir sur l’artisanat en Chine.

Les arts chinois les plus renommés 

Les arts chinois les plus renommés

La Chine est le précurseur d’un grand nombre d’arts : les arts martiaux, la calligraphie, le travail de la soie, et a réussi à s’inspirer d’autres formes d’artisanat pour l’incorporer dans sa culture comme la fabrication d’objets en céramique et d’encens naturel. Ces objets esthétiques sont moins connus de nous autres Occidentaux qui n’avons pas un accès à ce que le pays fait de meilleur, et on a tendance à reléguer la Chine uniquement au rang « d’ouvrir du monde ». Voici quelques-uns des arts chinois les plus prestigieux

L’artisanat de la broderie chinoise 

Il existe différents styles de broderie en fonction de la ville qui les produit. Certaines broderies comme celles originaires du sud de la Chine, vont représenter des poissons et des chats afin de refléter le calme qui se dégage dans la région. Mais, ne vous y trompez pas ! Sous cet aspect paisible, se cachent des broderies qui ont orné les gardes robes des empereurs chinois ainsi que leurs murs.

 Beaucoup de broderies ont été influencées par les différentes dynasties chinoises, comme les Tang, et utilisent des couleurs plus riches, ainsi que des fleurs ou des oiseaux pour inspirer le climat d’une région. Il y a donc plusieurs formes d’arts en fonction de la région, ce qui montre la forte créativité des Chinois lorsqu’il s’agit de créer des objets à la main.

L’art de la poterie en Chine 

support-encens bouddha

Les Chinois n’ont pas inventé l’art de la poterie qui existe depuis l’âge paléolithique supérieur lorsque les hommes préhistoriques fabriquaient des objets en terre cuite afin de représenter des animaux et des divinités féminines. C’est un art qui consiste à mélanger de l’argile et de l’eau que l’on fait cuire, afin de transformer le mélange pour obtenir des objets.

En Chine, on crée des ustensiles pour le thé ou pour la cuisine en utilisant de la céramique, et également des porte-encens bouddha prenant de divinités bouddhistes. Ces sculptures en terre-cuite sont réalisées à la main en suivant une tradition ancestrale, et les objets crées sont dignes d’œuvres d’art. Vous pouvez retrouver toute notre collection de support pour encens bouddha en cliquant sur l’image ci-dessus.

Le travail de la soie en Chine 

La Chine est connue pour sa sériciculture (l’élevage de vers à soie) depuis plus de 2 000 ans. On obtient de la soie à partir des fibres protéiques du cocon de vers à soie, un processus qui nécessite beaucoup de patience et de surveillance. Le résultat obtenu est un tissu très résistant pour fabriquer des vêtements et du linge de maison doux et confortable.

Le travail de la soie en Chine

La soie fut longtemps considérée comme un objet de luxe réservé aux familles riches chinoises avant de se populariser. Elle était transportée jusqu’en Europe à travers la célèbre route de la soie qui devint le lien principal entre la Chine, jusque-là un pays très fermé, et le reste du monde. On les utilise parfois dans la fabrication des lanternes chinoises.

Les lanternes chinoises

Leur origine vient des moines bouddhistes qui fabriquaient et allumaient des lanternes dans le but de rendre hommage à Bouddha, après avoir longtemps servi à éclairer jusqu’à ce que le gaz et l’électricité apparaissent. C’est un empereur chinois qui a finalement décidé d’ordonner aux habitants d’allumer des lanternes dans le but de célébrer la prospérité et le pouvoir de la Chine. Un geste et un symbole fortement patriotique à l’époque, qui est aujourd’hui un symbole de l’unité du pays. De nos jours, les lanternes sont de couleurs rouges et on les allume au-dessus des cours d’eau le soir pour un spectacle extraordinaire !

L’art de la porcelaine chinoise 

L’art de la porcelaine chinoise

La fabrication d’objets en porcelaine n’est pas née en Chine, mais elle est parvenue dans le pays grâce à la route de la soie. De nos jours, la porcelaine fait partie des objets du quotidien dans le pays. On trouve surtout des tasses de thé et des vases en porcelaine, dont les célèbres vases Ming, mais il y a également de nombreux autres objets qui peuvent être fait en porcelaine, comme les boîtes à bijoux ou les porte-encens. L’art de la porcelaine existe en Chine depuis près de 4 000 ans et c’est un savoir-faire qui fait la renommée de ce pays dans le monde entier. 

Nous espérons que cet article sur l’artisanat traditionnel chinois vous a plu. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type de thèmes, nous vous recommandons de consulter notre blog sur la relaxation et les arts asiatiques. Vous y trouverez des publications fréquentes et bien fournies sur les bienfaits des encens, de l’aromathérapie, et bien d’autres sujets qui vous aideront à en savoir plus sur votre bien-être au quotidien !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.